CRÉER UN SITE MULTILINGUE #2 – LES PLUG-INS WORDPRESS

Dans le premier article de cette série, j’évoquais la localisation d’un site Internet, c’est-à-dire son adaptation aux différents pays que l’on souhaite approcher. Dans ce billet, je vais aborder la réalisation technique d’un site multilingue.

Pour les sites propulsés par WordPress, il n’existe pas de solution native pour créer un site en plusieurs langues. Il existe en revanche deux grands plug-ins – ou extensions – facilitant la gestion de contenus traduits : WPML et qTranslate. Il semble que le premier ait la faveur des professionnels. En ce qui me concerne, j’ai, ou plutôt j’avais, jeté mon dévolu sur le second. Notez que mon avis est forcément subjectif et correspond à mes besoins du moment.

La différence majeure entre les deux extensions est le prix : WPML coûte 79 $ quand qTranslate est entièrement gratuit.

WPML

À vrai dire, je n’ai que très peu utilisé ce plug-in. Bien que j’aime mettre les mains dans le cambouis, je suis loin d’être un expert en développement ouèbe et le temps que j’ai à y consacrer est limité. Ma première impression sur WPML fut que celui-ci exige une charge de travail considérable. Trop, à mon goût.

En effet, WPML semble particulièrement complet et puissant. Il donne la possibilité de traduire tous les éléments du site, mais c’est aussi ce qui rend le travail si fastidieux. Avec ce module, vous devrez en effet localiser mot à mot le thème, les menus, les widgets. Sans oublier la…

Pour en savoir plus | anothertranslator.eu

Posted on June 8, 2014 in Domaine de la traduction

Share the Story

About the Author

Back to Top