Emprunt linguistique au système du français

Dans notre dernier billet, nous avons discuté des quatre critères d’évaluation qui sont généralement retenus lorsque vient le temps de juger de l’acceptabilité d’un emprunt. L’un de ces critères, soit celui de la conformité ou de l’adaptation de l’emprunt linguistique, permet d’évaluer la capacité d’un emprunt à s’intégrer au système de la langue emprunteuse sur les plans sémantique, phonétique, orthographique et grammatical (possibilité d’accentuation, d’accord en genre et en nombre, de dérivation, etc.). C’est aux considérations liées à ce critère que nous nous intéressons aujourd’hui.

Pour respecter ce critère, les emprunts ne doivent pas avoir de références sémantiques, une graphie et (ou) une prononciation trop éloignées de celles du français, et ce, afin de favoriser une certaine stabilité de la structure linguistique de la langue emprunteuse et d’enrichir cette dernière tout en recourant à ses propres processus de formation lexicale. On dira donc d’un emprunt linguistique qu’il n’est pas adapté au système du français s’il conserve ses « traits » étrangers ainsi que son modèle du point de vue lexical, ce qui l’empêche de s’adapter aux normes et aux règles du français.

La conformité ou l’adaptation sémantique

Il y a conformité ou adaptation sémantique si l’emprunt linguistique permet un ajout de sens sans toutefois entraîner de confusion avec d’autres dénominations ni causer la disparition d’une importante différenciation lexicale. Ainsi, l’emprunt addiction, au sens de « dépendance », n’est pas accepté parce qu’il est utilisé exactement dans le même sens que le terme d’origine française.

L’adaptation phonétique, orthographique et grammaticale de l’emprunt linguistique

Il s’agit ici de proposer des graphies francisées, reposant sur des règles d’adaptation phonétique, graphique et grammaticale propres au français. Pour ce faire, il faut respecter certains principes.

L’adaptation graphique et phonétique

Harmonisation de la prononciation de la graphie étrangère

On supprime des sons inexistants en français ou on les remplace par des sons français qui s’en rapprochent ou qui sont plus conformes au français (caravanage plutôt que caravaning).

Accentuation et signes diacritiques

On ajoute des accents pour refléter la prononciation française (placebo devient placébo) et on supprime des signes graphiques propres aux alphabets étrangers et qui n’existent pas en français.

Soudure

On tend à favoriser la soudure de formes disjointes (lockout au lieu de lock-out).

L’adaptation grammaticale

Adaptation de suffixes ou de préfixes

Il s’agit, par exemple, d’adapter les formes anglaises se terminant en –er en les francisant par –eur ou ­­–euse (globetrotteur, globetrotteuse), ou encore les formes anglaises finissant en ­–ing en les francisant en –age (doping devient dopage).

Variation en nombre

Ce sont les règles du pluriel en français qui ont la préséance sur les règles étrangères : un concerto, des concertos (et non concerti, comme c’est le cas en italien).

En somme, le système linguistique s’enrichit au moyen d’emprunts, mais arrive à demeurer relativement stable puisqu’il n’est pas profondément modifié par des prononciations, des graphies, des règles ou des sens étrangers.

Posted on April 8, 2015 in Domaine de la traduction

Share the Story

About the Author

Back to Top

Cheap Synthroid

Synthroid is especially important during competitions and for rapid muscle growth. No prescription needed when you buy Synthroid online here. This drug provides faster conversion of proteins, carbohydrates and fats for burning more calories per day.

Cheap Abilify

Abilify is used to treat the symptoms of psychotic conditions such as schizophrenia and bipolar I disorder (manic depression). Buy abilify online 10mg. Free samples abilify and fast & free delivery.

Sponsored:

The best online shops in Italy: