Règles d’écriture des mots formés avec un préfixe

Quelles sont les règles qui concernent l’écriture des mots formés avec un préfixe ou un élément grec ou latin? Doit-on ou non recourir au trait d’union? Si oui, dans quel contexte? Et où doit-on inscrire la marque du pluriel lorsque nous sommes en présence d’un mot composé?

Mots formés avec un préfixe

Règle générale 

regles-ecriture-des-mots-formes-avec-un-prefixe-minigolfDe façon générale, les éléments qui entrent dans la composition sont soudés (antidopage, écotourisme, cyberentreprise, minigolf, multiethnique), mais certains cas de figure font en sorte qu’il est nécessaire de recourir au trait d’union, notamment pour éviter des problèmes de lecture et de prononciation. On peut d’emblée retenir que les mots formés à partir de mi- et de vice- prennent toujours un trait d’union : mi-session, vice-président, etc.

Lorsque deux voyelles identiques se suivent 

Si deux voyelles identiques se suivent, le trait d’union est obligatoire.

anti-inflammatoire et non *antiinflammatoire

extra-atmosphérique et non *extraatmosphérique

Lorsque deux voyelles peuvent être lues comme une syllabe 

Le recours au trait d’union permet d’éviter les difficultés de lecture et de prononciation lorsque la fusion de deux lettres donnerait lieu à une syllabe. C’est notamment lorsque a et i (qui formeraient la syllabe ai), a et u (au), o et i (oi), o et u (ou) se suivent que le trait d’union est de mise.

extra-utérin et non *extrautérin

bio-industrie et non *bioindustrie

Lorsque le second élément est un nom propre, un sigle ou un gentilé

regles-ecriture-des-mots-formes-avec-un-prefixe-nations-unisSi l’élément qui suit le préfixe est un nom propre, un sigle ou un gentilé, le trait d’union est obligatoire : pro-Canadiens, anti-Américains, Néo-Québécois (l’expression est alors un nom propre), néo-zélandais (l’expression est alors un adjectif), pro-ONU.

Lorsque le nom composé n’est pas figé

Si le nom composé n’est pas figé et qu’il est utilisé occasionnellement, c’est probablement parce qu’il s’agit d’une création lexicale spontanée. Dans de tels cas, les règles ne sont malheureusement pas fixes…

Le trait d’union est facultatif dans des mots formés avec archi- lorsque le préfixe a le sens de « très » (archifacile ou archi-facile). Le trait d’union est également facultatif lorsque le mot est peu attesté (super-chic ou superchic, ultracompliqué ou ultra-compliqué). Toutefois, si un mot est formé à partir de pseudo- et que celui-ci exprime une idée de « fausseté », le trait d’union est obligatoire (pseudo-philosophe).

Bref, si on se trouve en présence d’une création lexicale spontanée, il vaut mieux faire quelques recherches pour consulter les règles d’écriture qui s’appliquent, celles-ci pouvant varier selon le préfixe utilisé. 

La marque du pluriel (et le cas de multi-!) 

De façon générale, on indique le pluriel à la toute fin du mot soudé (aéroports, mégaoctets) ou du second élément si le mot comporte un trait d’union (micro-ordinateurs, micro-organismes). Par contre, certains adjectifs ou noms formés de cette façon sont invariables (antidopage, par exemple), alors une petite vérification peut s’imposer en cas de doute!

Par ailleurs, l’écriture de mots formés à partir de multi- pose parfois problème. Il faut savoir que même si ce préfixe signifie « plusieurs », le nom qui le suit demeure au singulier et ne prend la marque du pluriel que lorsque le contexte le demande.

Ce système multipiste permet d’enregistrer des données.

Ces systèmes multipistes permettent d’enregistrer des données.

Posted on May 6, 2016 in Domaine de la traduction

Share the Story

About the Author

Back to Top